mercredi 7 décembre 2016

Loi divine, le massacre des innocents.

Annick de Souzenelle

Prenons l'exemple de l'attentat. Je me dis "qui est le véritable auteur de l'attentat? Bien-sûr il y a la main qui frappe (...), mais quel est l'auteur véritablement?" Dans la mesure où nous ne faisons pas le travail intérieur, le Seigneur, plus grand que tout, nous le montre par un événement extérieur.  Parce que toute mutation implique mort et résurrection. Destruction de quelque chose pour créer quelque chose de plus grand. Et c'est pour cela que dans la mesure où nous ne faisons pas le travail intérieur, où nous ne mettons pas en place une autre dimension d'être, où nous laissons en friche, autrement dit, tout ce potentiel à l'intérieur de nous, en profondeur, si je suis cela, je suis responsable moi de ce qui vient de se passer dans cet attentat. Quelque part j'en suis l'âme.  
J'en donne l'exemple archétypal dans ce qui se passe le jour de la naissance du Christ, à Bethléem. Personne ne parle jamais au moment de Noël du massacre des Saints innocents.  Qui sont ces Saints innocents ? Ce sont des Saint, mais innocents. En ce sens que dans la mesure où je n'ai pas fait grandir en moi ce fils divin à l’intérieur de moi, c'est un enfant à l'extérieur, ou bien un adulte,  qui va faire le "Sacré" à ma place. Nous sommes là devant des lois profondes, des lois ontologiques, que nous ne pouvons pas contourner.  Et c'est ça qui se passe à l'heure actuelle. Tous ces êtres qui tombent dans ces attentats, ce sont des Saints innocents. C'est le massacre des Saints innocents. Mais qui est responsable, c'est moi, parce que je n'ai pas fait le chemin. C'est très dur à dire, très difficile à dire. Mais je crois qu'il faut le dire. C'est difficile à entendre, mais tant pis, c'est ça que j'ose enfin faire, parce que je crois qu'aujourd'hui il faut dire. Il faut entrer dans ces lois ontologiques. Ce n'est pas un bon Dieu qui punit quand on fait une bêtise. Ce sont les lois du monde , tout ce qu'il y a de plus concrètes, qui se retournent contre nous. Si je démolis le mur de soutènement de la maison, il n'y a pas un bon Dieu qui me punit parce que la maison s'écroule, vous comprenez?  Il y a des lois. Et ce sont ces lois profondes qu'il faut que nous connaissions enfin, et  qui fera que nous deviendrons des responsables. Nous sommes pour l'instants des irresponsables totaux.  

Dans l'émission sur le Bien et le Mal dans Racines du Ciel:

jeudi 1 décembre 2016

jeudi 24 novembre 2016

Ecoute!

                                                   


                                                  🌷
                                    
                                  ÉCOUTE, MON FILS ! 
1 Écoute, mon fils, l'enseignement du maître, ouvre l'oreille de ton coeur ! Accepte volontiers les conseils d'un père qui t'aime 
et fais vraiment tout ce qu'il te dit. 
2 En travaillant ainsi à obéir, tu reviendras vers Dieu. En effet, en refusant d'obéir par manque de courage, tu étais parti loin de lui. 
                                                    💙
(La règle de Saint Benoît 
Les principes de la vie et de la spiritualité monastiques
PROLOGUE)

" – Ecoute le ney ( la flûte de roseau ) raconter une histoire, il se lamente de la séparation : " – Depuis qu’on m’a coupé de la jonchaie, ma plainte fait gémir l’homme et la femme. Je veux un coeur déchiré par la séparation pour y verser le douleur du désir. Quiconque demeure loin de sa source aspire à l’instant où il lui sera à nouveau uni. "
                                                   🌹

Hz Mevlânâ Djalâl-od-Dîn Rûmî , MATHNAWÎ , livre premier, premiers distiques..  
                                                  💜